Projection

CENTRE POMPIDOU

19 Rue Beaubourg , 75004 Paris

Payant

En savoir plus

Tarif

5 €/TR 3€

De : Ballesteros René

Musique originale : Alexandre Del Torchio

Année : 2018

Durée : 72

Pays de production : Chili, France

Production : La Ballesta Films

Qui dicte les rêves, entre les murs du château ? Ledit château est une pri­son pour adolescents, en pleine cam­pagne, au Sud du Chili. Les cauche­mars, qui font crier si fort les détenus que les matons s’en inquiètent, sont peuplés de chevaux noirs, de dra­gons, parfois se jouent dans les cel­lules où les dormeurs se croient debout, souvent font revenir les défunts – grands-parents ou victimes des crimes qui ont condamné là les rêveurs. Au fond de leurs cellules, les jeunes détenus se les remémorent pour la caméra, d’une voix intran­quille qui dit l’appréhension du pro­chain rêve. Pourtant il leur arrive encore de réclamer aux matons des histoires qui font peur. Que ces rêves soient le reflet de la condition des rêveurs, Los Sueños del castillo ne l’ignore évidemment pas, et à ce titre son travail de collecte évoque celui mené dans les rêves des travailleurs par Sophie Bruneau, avec Rêver sous le capitalisme - lui-même inspiré par le séminal Rêver sous le IIIe Reich de Charlotte Beradt. Mais l’en­fermement, la culpabilité ou l’éloi­gnement des familles, ne sont peut-être pas seuls à hanter les nuits du château. Glissées crescendo entre les témoignages, les images de la cam­pagne alentour viendront douce­ment rendre, à la trame des rêves, une essence magique qui ne demande qu’à être prise au sérieux.
(Jérôme Momcilovic)

 

  • Portrait
  • Science
  • Société