Fonctionnement

La Cinémathèque du documentaire a été créée par un arrêté du ministère de la Culture du 2 novembre 2017. Elle a le statut de Groupement d’Intérêt Public (GIP). Elle est financée par le CNC, France Télévisions, la Scam, la Sacem, Audiens et la Procirep, et reçoit le soutien d’Arte. 

La Cinémathèque du documentaire répond ainsi à une mission d’intérêt général en faveur d’une meilleure visibilité et accessibilité du genre documentaire. Elle s’appuie sur quatre partenaires pour accomplir ses missions, chacun ayant son propre domaine d’expertise :

  • La Bibliothèque publique d’information (Bpi) assure une programmation quasi quotidienne dans le Centre Pompidou de films documentaires : 3 grands cycles par an (hiver, automne et printemps), des rendez-vous réguliers (Les yeux doc à midi, Trésors du doc, La fabrique des films, Du court, toujours, Nouvelles écritures, Les rencontres d’Images documentaires) et des séances scolaires. Elle négocie également les droits pour 10 films documentaires de patrimoine par an, mis à disposition du réseau de la Cinémathèque pour 10 ans.  

  • Images en bibliothèques assure la coordination du réseau de La Cinémathèque du documentaire : elle organise les commissions de soutien au réseau, met en place des programmes nationaux, et développe les outils professionnels.  

  • Film-documentaire.fr propose un site de référencement des films, auteurs et autrices, compositeurs et compositrices, des festivals, des sociétés de production et autres structures œuvrant pour la promotion du film documentaire. La plateforme met à disposition de ses utilisateurs des informations exhaustives associées aux évènements du réseau de La Cinémathèque du documentaire. 

  • Tënk, plateforme de vidéo à la demande sur abonnement (SVAD) propose une offre éditorialisée par plages. L’une d’elle est dédiée à La Cinémathèque du documentaire “Les escales de La Cinémathèque du documentaire”, renouvelée toutes les semaines avec 8  nouveaux films. 

Date de mise à jour :