Yves Saint-Laurent : le temps retrouvé, 5 avenue Marceau

VOD / Diffusion en ligne

BPI - BIBLIOTHEQUE PUBLIQUE D'INFORMATION

9 Rue Beaubourg, 75004 PARIS

Gratuit

En savoir plus

Présentation

Pour accéder à la séance : 

Il suffit de vous rendre dans la salle virtuelle le jour de l'événement : https://sallevirtuelle.25eheure.com/seance/3527

Après la séance, vous pouvez dialoguer avec des intervenants, les mêmes que nous avions prévus pour les séances en salle. 

Séance gratuite réservée aux résidant·es de région parisienne. 

Description de l'événement : 

Ciné-conférence avec Caroline Champetier.

Filmer un lieu et un personnage tout en recherchant la familiarité des êtres, cela demande une attention particulière au dispositif de tournage, à la manière dont la caméra peut s’approcher et se trouver chez elle au milieu des choses. C’est à une réflexion sur la quête et la fragilité de l’intimité documentaire que se livre Caroline Champetier. Directrice de la photographie de grands cinéastes de fiction (Jean-Luc Godard, Jacques Doillon, Benoît Jacquot, Philippe Garrel, Xavier Beauvois, Leos Carax, Amos Gitaï, Nobohiru Suwa, Jacques Rivette, André Téchiné, Barbet Schroeder, Amos Gitaï, Arnaud Desplechin), Caroline Champetier a également été opératrice ou réalisatrice de films documentaires.

De : Teboul David

Année : 2002

Durée : 162

Pays de production : France

Production : N.A Production

Au mois de novembre dernier, les portes du 5 avenue Marceau se sont ouvertes sur un lieu secret : la maison du maître Yves Saint Laurent. Pendant trois mois, nous avons pu nous enfermer dans cet hôtel particulier Napoléon III, au cœur des beaux quartiers, pour y tourner un film en toute liberté. Dans un univers de miroirs et d'agitations négociées, de tensions et d'effleurements scrupuleux, j'ai découvert un peuple entier de couturières et de fournissœurs, de brodeurs et de chefs d'atelier animant jour après jour ce théâtre de l'éphémère et ses sortilèges.
David Teboul

La mode est une fête. S'habiller c'est se préparer à jouer un rôle. Une femme ne devient émouvante qu'à partir du moment où elle triche et où l'Artifice commence à jouer. Je ne suis pas un couturier, je suis un artisan, un fabricant de bonheur.
Yves Saint Laurent

  • Arts et culture
  • Portrait