LES FILMS LABELLISÉS OH MY DOC! - NOVEMBRE 2023 / MARS 2024

Unissant leurs spécificités éditoriales, France Culture, La Cinémathèque du documentaire, Les Écrans, Médiapart et Tënk ont donc décidé de fonder le label OH MY DOC ! pour contribuer à la visibilité des documentaires d’auteurs et permettre à ces films de trouver leurs publics. Constitué en commission d’attribution, le label OH MY DOC ! se réunit deux fois par an pour choisir 4 à 6 films par session, et donner ainsi un éclairage particulier à des œuvres jugées incontournables.

PRÉSENTATION DES FILMS LABELLISÉS OH MY DOC! - NOVEMBRE 2023/MARS 2024

Petite fille dans un van montrant un papier au chauffeur

Pierre feuille pistolet de Maciek Hamela 

Un van polonais sillonne les routes d’Ukraine. A son bord, Maciek Hamela évacue des habitants qui fuient leur pays depuis l’invasion russe. Le véhicule devient alors un refuge éphémère, une zone de confiance et de confidences pour des gens qui laissent tout derrière eux et n’ont plus qu’un seul objectif : retrouver une possibilité de vie pour eux et leurs enfants.

Sortie le 8 novembre 2023

Equipe de tournage de dos sur une montagne et vue sur une ville dans la brume

Affronter l'obscurité de Jean-Gabriel Périot

Le siège de Sarajevo a duré d’avril 1992 à février 1996. 1425 jours, pendant lesquels les jeunes hommes de la ville ont été mobilisés pour la défendre ; des jours où certains d'entre eux ont choisi de prendre leur caméra pour contrer par l'image la violence qui s'abattait sur eux. 30 ans après, quel regard ces cinéastes portent-ils sur leurs images d’alors, sur cette guerre sans fin et sur leurs craintes qu’elle ne reprenne ?

Sortie au 1er trimestre 2024

Homme descendant l'escalier

Etat limite de Nicolas Peduzzi

Comment bien soigner dans une institution malade ? Dans un hôpital de la région parisienne, le Dr. Abdel-Kader, psychiatre de liaison, navigue des Urgences au service de réanimation, de patients atteints de troubles mentaux à ceux qu’une maladie chronique retient alités. En dépit des impératifs de rendement et du manque de moyens, il s’efforce d’apaiser leurs maux. 

Sortie en mars 2024

Femme allongée

Apolonia, Apolonia de Lea Glob

Lorsque la réalisatrice danoise Lea Glob a rencontré Apolonia Sokol pour la première fois en 2009, elle semblait vivre un conte de fées. La talentueuse Apolonia est née dans un théâtre clandestin à Paris et a grandi dans une communauté d'artistes - la vie de bohème par excellence. Durant sa vingtaine, elle a étudié aux Beaux-Arts de Paris, l'une des plus prestigieuses académies d'art en Europe. Au fil des années, Lea n'a cessé de filmer Apolonia, qui cherchait sa place dans le monde de l'art, en prise avec les affres et les joies de la féminité, les relations avec les autres, son propre corps et sa propre création. Le résultat est un portrait fascinant de la jeune femme qui tente d’entrer dans le monde de l'art. Apolonia a confiance en son talent, mais son chemin n'est pas toujours facile. Elle apprend que les femmes peintres doivent faire plus de sacrifices et surmonter plus d'obstacles que leurs homologues masculins. Cela vaut également pour l'amie avec laquelle elle a longtemps vécu, Oksana Shachko, l'une des fondatrices du groupe d'action féministe Femen. La résistance d'Apolonia est mise à l'épreuve. Alors que le temps passe et qu'un lien spécial se crée entre Apolonia et Lea, nous assistons à la naissance d'un film et à l'ascension d'une peintre. 13 ans plus tard, les deux femmes continuent de réfléchir à leurs parcours respectifs dans ce film envoûtant sur l'art, l'amour, la maternité, la sexualité, la réussite dans un monde dominé par le patriarcat, le capitalisme et la guerre.

Sortie le 27 mars 2024

Date de mise à jour :