Projection : 26/09/2020 - AUTOUR DU 1ER MAI (Nouvelle-Aquitaine, TULLE)

Projection

Cette séance est accompagnée

En savoir plus

Projection suivie d'une rencontre avec l'équipe du Centre audiovisuel Simone de Beauvoir.

CINÉMA VÉO TULLE

36 Avenue Ventadour , 19000 TULLE

Payant

En savoir plus

Publics

  • Accessible aux adolescents (niveau lycée)

Tarif

6€ - 2€ (chômeurs et minimas sociaux) - pass festival

De : Solanas Juan

Musique originale : Paula Moore

Année : 2020

Durée : 86

Pays de production : Argentine, France, Uruguay

Production : Cinesur SA, Les Films du Sud, Gameland

En Argentine où l’IVG (interruption volontaire de grossesse) est interdite, Juan Solanas a suivi les mobilisations des femmes argentines, les débats parlementaires sur la liberté de l’avortement. Le 14 juin 2018, les députés argentins disent « oui » à la légalisation de l’IVG. Le 9 août, par 38 voix contre 31, le Sénat rejette le projet de loi. Pendant huit semaines, le projet est âprement discuté, notamment dans la rue, où des dizaines de milliers de militant.e.s prochoix manifestent pour défendre ce droit fondamental. 

Solanas parcourt des kilomètres en Argentine recueillant des récits sur les conséquences des avortements clandestins, notamment les cas de María Acevedo à Santa Fe ou de Belén à Tucumán.

Il s’entretient avec des féministes, des médecins, des religieuses.

Il ajoute dans son film des données chiffrées, des phrases et des slogans qui recouvrent les images comme des tracts appelant à rallier la cause. Il s’est d’ailleurs donné une règle en faisant ce film «Je suis ici pour montrer la réalité, alors je filme ce que la réalité me donne à voir. Je ne suis pas ici pour indiquer une ligne politique. Ce que je veux montrer, c’est la réalité le plus large possible avec mon intitulé « Que la loi soit !». Un film aux couleurs vertes comme les foulards des militantes. »

  • Genres, sexualité
  • Histoire
  • Société