Projection

Cette séance est accompagnée

En savoir plus

Projection en présence de Annouchka de Andrade, fille de la réalisatrice Sarah Maldoror

 

Organisé par

HEURE EXQUISE! (MONS-EN-BAROEUL, Hauts-de-France)

PALAIS DES BEAUX ARTS

18 bis rue de Valmy, 59000 Lille

Gratuit

En savoir plus

Informations complémentaires

Carte blanche à l'INA, à l'occasion de l'exposition "Sarah Maldoror : Tricontinentale" qui se tient jusqu'au 21 mars 2022 au Palais de Tokyo (Paris).

Pionnière du cinéma panafricain, Sarah Maldoror a réalisé le 1er documentaire pour la télévision sur Aimé Césaire. La cinéaste d’origine marie-galantaise, avec plus de 40 films à son actif est aussi une spécialiste de documentaires.

De : Maldoror Sarah

Année : 1977

Durée : 55

Pays de production : France

Production : INA - Institut National de l'Audiovisuel, CNRS Images/Média FEMIS-CICT

Portrait d'Aimé Césaire, poète, homme politique et chantre de la négritude, enraciné dans sa terre natale de Martinique, à travers une longue interview par Sarah Maldoror, entrecoupée de quelques scènes présentant Césaire dans sa vie publique sur l'île. Césaire parle de la Martinique du Nord et de sa relation avec sa poésie (Cahier d'un retour au pays natal).
Il dit la nécessité de réveiller une culture populaire martiniquaise authentique, et de jeter les assises de la liberté. La réception de Léopold Senghor dans l'île par Césaire est l'occasion pour les deux hommes de discuter de la négritude ; entre des extraits de La Tragédie du roi Christophe, Césaire s'exprime sur la pièce et le personnage de Christophe. La visite d'un chantier des ateliers municipaux montre enfin l'homme politique local, qui dénonce aussi le statut colonial de l'île.

  • Arts et culture
  • Exil, migration
  • Histoire
  • Politique
  • Portrait

Organisé par

HEURE EXQUISE! (MONS-EN-BAROEUL, Hauts-de-France)

Avec

Goethe Institut Lille