Projection : 04/10/2020 - AUTOUR DU 1ER MAI (Nouvelle-Aquitaine, TULLE)

Projection

En présence de Bredier Sophie

Cette séance est accompagnée

En savoir plus

Séance présentée par l'équipe du Centre audiovisuel Simone de Beauvoir

Salle des fêtes de Sérilhac

Le bourg , 19190 SÉRILHAC

Gratuit

En savoir plus

Publics

  • Accessible aux adolescents (niveau lycée)

De : Bredier Sophie

Musique originale : Hélène Breschand

Année : 2017

Durée : 82

Pays de production : France

Production : Alter Ego Production, BIP TV

Maternité secrète raconte l’histoire du Château de Bénouville en Normandie et de ses occupants. De 1927 à 1985, le château était une maison maternelle départementale qui recueillait des jeunes filles venues séjourner pendant leur grossesse et accoucher secrètement. Parmi elles, certaines étaient bien souvent contraintes d’abandonner leur bébé à l’Assistance publique. Dans ce film, Sophie Bredier donne la parole aux personnes ayant séjourné dans ce lieu. Filles-mères, orphelins et sages-femmes reviennent sur les lieux pour témoigner du traitement que l’on faisait subir à ces « filles perdues » et leurs « bâtards », nous faisant ainsi revivre en huis-clos cette époque pas si lointaine.

De : Gaulke Cheri

Musique originale : Miriam Cutler

Année : 2018

Durée : 17

Pays de production : États-Unis

Production : ACCCA Productions

Film expérimental

Critique d’art, féministe, Gloria Feman Orenstein est l’une des pionnières de l’étude de l’œuvre des artistes femmes surréalistes. Au début des années 1970 elle entre en contact avec Leonora Carrington, écrivaine et peintre britannique, très liée au milieu surréaliste, et particulièrement avec Max Ernst, qui a quitté l’Europe et s’est fixé à Mexico en 1942. Cette rencontre est déterminante dans la suite du travail de Gloria Orenstein qui se passionne pour le monde onirique de Leonora Carrington.

En octobre 2016, Gloria Orenstein est invitée à donner une conférence à l’occasion du SCWCA Surrealist Tea (Southern California Women’s Caucus for Art). Elle y évoque ses recherches et ses rencontres, ses voyages à Paris, à Mexico ou encore en Laponie à l’invitation du Chaman de Samiland.

C’est cette conférence qui est à l’origine du court métrage réalisé deux ans plus tard par Cheri Gaulke, artiste plasticienne féministe installée en Californie. La réalisatrice utilise les procédés de l’animation pour donner vie à la narratrice et aux personnages et œuvres qu’elle évoque, celles de Leonora Carrington bien sûr mais également de Leonor Fini, Meret Oppenheim…

  • Genres, sexualité
  • Histoire
  • Intime