Nostalgie de la lumière de Patricio Guzmán

Critique du film sur film-documentaire.fr et projection au Centre Pompidou

Au Chili, à trois mille mètres d'altitude, les astronomes venus du monde entier se rassemblent dans le désert d'Atacama pour observer les étoiles. Car la transparence du ciel est telle qu'elle permet de regarder jusqu'aux confins de l'univers. C'est aussi un lieu où la sécheresse du sol conserve intacts les restes humains : ceux des momies, des explorateurs et des mineurs. Mais aussi, les ossements des prisonniers politiques de la dictature. Tandis que les astronomes scrutent les galaxies les plus éloignées en quête d'une probable vie extraterrestre, au pied des observatoires, un groupe de femmes remuent les pierres, à la recherche de leurs parents disparus.

 

Retrouvez la critique du film sur le site film-documentaire.fr et une projection le 28 novembre à 17h au Centre Pompidou

Date de mise à jour :